Histoire et blason
Les origines du village d'Ottonville remonteraient au Xème siècle.

Au début c'était une seule ferme à laquelle venaient par la suite se greffer d'autres maisons.
Chevalier du XIIIème siècle.
Octobre 1230 : Jacques de Lorraine entre en possession du ban d'Ottonville
1239 : attribution de la seigneurie au prévôt du chapitre
1321 : un acte devant notaire à l'initiative du chapitre de Metz définit les droits du seigneur de Boulay sur Ottonville (droit de vouerie)
1322 : la vouerie appartient à Henry Rode
1333 : la vouerie appartient au Duc de Lorraine qui la donne en gage aux seigneurs de Boulay
1522 : la seigneurie appartient au chapitre mais c'est le princier (premier dignitaire du Chapitre) qui exerce les droits du seigneur
1603 : traité de Nomény attribue définitivement la suzeraineté d'Ottonville et de Ricrange au pays messin
1618 - 1648 : la Guerre de Trente Ans cause la ruine du village village lorrain détruit par la guerre de 30 ans.
1762 : les domaines et droits seigneuriaux à Ottonville et à Ricrange sont donnés à bail jusqu'en 1789.
1813 : construction à Ottonville de l'ancienne école en face du presbytère
1845 : construction à Ottonville de l'Eglise Saint Paul
1864 : construction à Ottonville du bâtiment de l'école et de la mairie à son emplacement actuelmonument rue de l'Eglise.
1868 : construction de l'école de Ricrange
1870 : la guerre de 1870 touche peu Ottonville
10 mai 1871 : la commune est annexée à l'empire allemand (traité de Francfort sur le Main)
1914 - 1918 : pas de dégats sur la commune, mais 16 enfants d'Ottonville périrent dans la Première Guerre Mondiale (on retrouve leurs noms sur le momunent aux morts devant le presbytère)
12 janvier 1930 : installation de l'éclairage public
15 janvier 1930 : construction de la ligne Maginot avec la réalisation du Bovenberg , la casemate Langhep, entre ces deux sites se trouvent les blockhaus, les abris en béton, la ligne de protection anti chars (composée de rails enfouis dans le sol et fil de fer barbelé) et occupant une grande partie des terres labourables
1939 - 1945 : Ottonville est en première ligne des combats et la commune y perd 12 enfants (dont les noms sont cités sur le monument aux morts rue Saint Paul)monument aux morts.
2 septembre 1939 : les habitants d'Ottonville Ricrange sont évacués dans la commune de Mazerolles (Vienne)
août et septembre 1940 : après 11 mois d'exil, la majorité des habitants regagnent la commune
1941 : incorporation des jeunes dans le R.A.D. (Reicharbeitsdienst)
1942 - 1943 : incorporation des jeunes dans la Wehrmacht
25 novembre 1944 : l'artillerie américaine abat le clocher d'Ottonville, poste d'observation de l'armée allemande
26 novembre 1944 : libération d'Ottonville et Ricrange

Les armoiries communales

Un peu d'héraldique: Parti de gueules au dextrochère de carnation, vêtu d'azur, tenant une épée d'argent, garnie d'or ; et fascé d'or et d'azur de huit pièces.
A gauche, armes simplifiées du Chapitre cathédrale de Metz qui possédait la seigneurie d'Ottonville avec l'épée de Saint Paul, patron du village.
A droite, armes du paraige de Porte - Moselle, représentant le Haut - Chemin, partie du pays messin qui comprenait Ottonville.
Ces armoiries ont fait l'objet d'un diplôme d'état délivré par la Commission Départementale d'Héraldique de la Moselle en date du 4 mai 1950.